Dell-EMC aiguise ses appétits dans le big data

Posted by hussein In: Général No comments

Les tendances en matière de consommation du digital et les habitudes des internautes sur les réseaux sociaux attisent les appétits des groupes IT. En 2009, la taille de l’univers numérique, c’est-à-dire la somme des informations numériques stockées par les terriens, était estimée à 800.000 petabytes. Ce chiffre a été multiplié par 7 en 2015. Qu’en sera-t-il dans 10, voire 20 ans? Dell a anticipé l’explosion de ce marché en acquérant, en octobre 2015, le leader mondial du stockage de données: l’américain EMC. L’opération, dont le montant global avoisine les 61 milliards d’euros, permet au groupe Dell de renforcer sa capacité sur le volet stockage, sécurité et gestion des données et de rivaliser, in fine, avec les mastodontes du secteur (Cisco, IMB…).

Dans une récente étude menée par Dell Technologies, il s’est avéré que près de la moitié (48%) des chefs d’entreprise de moyenne et de grande taille dans le monde ne peuvent prédire ce à quoi ressemblera leur secteur dans 3 ans. Ce manque de visibilité est dû au bouleversement numérique qui gagne du terrain et ébranle les entreprises, tous secteurs confondus. Afin de les accompagner dans leur transformation numérique, Dell-EMC propose des solutions clés en main de Cloud privé et Cloud hybride. La firme leur propose des solutions de stockage, protection de données, et des technologies de cyber sécurité (Vx rail, Vx rack, Isilon, …)

Dell-EMC s’est d’ailleurs positionné sur plusieurs projets en cours tels que Casa Smart City, e-gov, le big data avec les banques, la reconnaissance faciale, … «Nous prévoyons, dans 15 ans, de séquencer le génome et voulons faire partie de la révolution automobile», révèle Adnane Alaoui, Systems engineering director, Middle East, Turkey & Africa Dell-EMC. Le cœur de cible des offres Dell-EMC réside chez les banques, les opérateurs télécoms, les exploitants de data centers,… Le rôle de leur direction systèmes d’information (DSI) est d’anticiper et minimiser l’impact de l’obsolescence des applications informatiques et systèmes d’information, face à l’évolution constante des technologies de l’information.

Dans un environnement en pleine mutation, caractérisé par la montée en puissance du Cloud, les entreprises subissent une transformation numérique qui leur impose de moderniser leurs centres de données. Cependant, les impératifs de réduction des coûts, les soucis liés à la sécurité, les dépenses d’expansion et les obligations de mise à jour des systèmes sont des freins à l’évolution de ces infrastructures.

 

Source: L’Economiste – le:01/11/2016

0 Likes